LME : des sanctions plus sévère

LME

Depuis 2009, la loi dite de modernisation de l’Economie limite à 60 jours nets à compter de l’émission de la facture (ou 45 jours fin de mois), le paiement du client au fournisseur. Elle prévoit des pénalités en cas de non- respect.

Cette loi est issue du constat que le fournisseur jouait très souvent le « rôle du banquier pour son client », ce qui fragilisait de manière générale les entreprises dans leur trésorerie. Ainsi, 38,7 % des entreprises respectent actuellement leurs délais de paiement en France et 71,7 % en Allemagne, selon une étude menée par ALTARES.

(suite…)

FinTech et financement des entreprises

assurance fintech

Le mot « Fin Tech » est un néologisme. Né outre-Atlantique il est issu de la contraction de « finance » et de « technologie ». Il s’applique aux start-up qui utilisent l’innovation et la technologie pour proposer des nouveaux services bancaires ou financiers.

Les Fin Tech ont en France commencé à s’aventurer sur les terres des Factors. Ainsi, FINEXKAP, plateforme d’affacturage dématérialisée, qui se veut d’un usage très simple et meilleur marché que les factors traditionnels.

Concrètement, la TPE ou la PME, souhaitant céder des créances commerciales, entre son code SIREN et télécharge ses factures sur le site, qui testera leur éligibilité à l’affacturage. La réponse sur la demande de financement parviendra à l’entreprise sous 24 h à 48 h, au lieu de plusieurs semaines de délais pour la mise en place d’un contrat d’affacturage. En cas de réponse positive, les créances sont cédées à FINEXKAP, qui les refinance via un fond commun de Titrisation. (suite…)