baromètre des risques 2017

Au cabinet Saint Paul, être courtier en risques d’entreprises commence par l’analyse des risques et se poursuit par des choix avec l’entreprise sur ceux qui peuvent et doivent être transférés à des assureurs.

L’un de nos partenaires ALLIANZ publie chaque année un baromètre des risques qui préoccupent les entreprises dans le monde entier. Il nous semble intéressant de vous les faire partager.

Principaux risques redoutés par les entreprises en 2017

Chaque année ALLIANZ analyse les risques encourus par les entreprises à l’échelle mondiale et nationale, en fonction de leur secteur d’activité. Ces observations ressortent du baromètre annuel des risques publié par Allianz Global Corporate & Specialty SE (AGCS) basé sur une étude réalisée auprès de 1237 gestionnaires et experts du risque dans 55 pays.

L’interruption d’activité, regroupant les dommages immatériels et les risques incorporels reste l’élément le plus redouté par les entreprises se plaçant ainsi à la 1ère position pour la 5ème année consécutive. Une constante qui s’explique principalement selon Allianz « par l’incidence considérable qu’elle peut avoir sur le chiffre d’affaires, mais aussi par l’apparition de nombreux facteurs déclencheurs ». Mais « si l’interruption d’activité est la principale préoccupation, d’autres incertitudes pèsent sur les entreprises à court terme… » Explique Thierry Vanten Santen, CEO d’AGCS France.

Les entreprises redoutent de plus en plus les cyber-risques, menace, qui désormais va bien au-delà du piratage et de la violation de la vie privée et des données. Figurant à la 2ème place du top 10 des principaux risques des entreprises en France, et à la 3ème place à l’échelle mondiale, les entreprises sont particulièrement de plus en plus vulnérables aux cyber-attaques. « Tendance liée à l’essor de l’internet des Objets et l’interconnexion croissantes des machines, des entreprises et de leurs chaines d’approvisionnement, qui peut facilement multiplier les pertes en cas d’incident ».

L’évolution du marché marqué par la volatilité des conditions d’activités incertaines notamment pour les entreprises du secteur de l’aéronautique, de la défense, des services financiers, du secteur maritime et des transports, ainsi que pour l’ensemble de la région Afrique et Moyen-Orient représente la 3ème source d’inquiétude des entreprises en France et la 2ème source à l’échelle mondiale. Tout comme, l’accroissement des risques politiques avec la montée du protectionnisme et du terrorisme, qui arrive à la 5ème place en France, et à la 8ème place dans le classement mondial. Les entreprises se préparent à vivre une année d’incertitude « partout dans le monde, les entreprises redoutent l’évolution imprévisible de l’environnement réglementaire et géopolitique ainsi que des conditions de marché à l’échelle mondiale…  » déclare Chris Fischer Hirs, CEO d’AGCS.

D’autres menaces viennent s’ajouter aux risques crains par les entreprises en 2017 : les catastrophes naturelles et l’instabilité climatique, notamment en Asie (séisme de Kumamoto au Japon en 2016) en 4ème position à l’échelle mondiale, les évolutions législatives, réglementaires et macro-économiques, se positionnant en 5ème position mondiale et 6ème en France, les incendies, explosion en 7ème position mondiale et 4ème en France et l’atteinte à la réputation ou à l’image de marque figurant à la 9ème position.

Top 10 des risques mondiaux et nationaux

top 10 risque des entreprises

pricipaux risques des entreprises en france 2017

(source l’Argus de l’Assurance)

Conclusion :

Les risques qui préoccupent le plus les entreprises ne sont pas forcément ceux qui ont une solution directe d’assurance dans les contrats classiques.

N’hésitez pas à nous solliciter pour parler  des risques qui vous préoccupent et en voir ensemble leur assurabilité